jeudi 21 mai 2020

Alphée Dubois et "Les Bergers d'Arcadie"

Alphée Dubois (1831-1905) est un graveur et médailleur, également connu des philatélistes pour avoir dessiné des timbres-poste pour les colonies françaises.

Parmi ses créations, une médaille en particulier attire l'attention par le sujet abordé et différents éléments entourant et renforçant sa symbolique. Particulière à plus d'un titre, puisque premièrement elle représente avec une force de détails incroyable une oeuvre très connue du peintre Nicolas Poussin, à savoir Les Bergers d'Arcadie dont le tableau original est exposé au Louvre à Paris. Selon la notice du Musée d'Orsay qui en possède un exemplaire, cette médaille uniface (1) aurait été gravée en 1872. Son diamètre donné est de 6 cm tandis que celle faisant partie de nos collections est de 7 cm. La tranche porte un poinçon (corne d'abondance selon le Musée d'Orsay, difficilement identifiable sur notre exemplaire) et la mention "Bronze" que l'on retrouve aussi sur la nôtre. La gravure y est si finement réalisée que l'on peut même lire la fameuse sentence Et in Arcadia ego derrière le bras du berger accroupi.

La médaille de nos collections. 1872 ?

Détail

 Détail

 
Seconde particularité, une autre devise latine que l'on ne retrouve associée aux Bergers d'Arcadie qu'ici est inscrite en toutes lettres au bas de la médaille : Et ament meminisse periti. Tel le Et in Arcadia ego, cette phrase s'applique parfaitement à la mort, mais elle porte également en elle sa part de mystère : "Que ceux qui savent se souviennent". 

Avant d'aborder la dernière particularité liée à cette oeuvre, apprenons-en plus sur ce bel objet à travers d'autres exemplaires retrouvés :

- Le 8 décembre 2014, la maison de vente aux enchères Collin du Bocage proposait un exemplaire de cette médaille à la vente. Décrite également en bronze et avec une corne d'abondance en poinçon, d'un diamètre de 70,5 mm (donc proche de la nôtre), elle pesait 166,8 g. (la nôtre pesant 144,2 g.). La maison Collin du Bocage précise que cette médaille a été frappée pour le prix de peinture du Salon des Artistes, ce qui est en effet tout à fait probable.

- Par ailleurs, nos collections personnelles abritent un autre exemplaire de l'oeuvre. Il s'agit vraisemblablement d'un retirage plus récent, et surtout plus petit puisque son diamètre est de 5 cm. Réalisé par la Monnaie de Paris, il est en bronze argenté, avec là encore la mention "Bronze" sur la tranche et un poinçon non identifiable pour le moment. Contactés, les services de la Monnaie de Paris n'ont malheureusement pas pu nous renseigner sur une datation quant à ce tirage..

Tirage ultérieur frappé par la Monnaie de Paris. Datation inconnue

 Détail de l'exemplaire de la Monnaie de Paris

Venons-en à la dernière particularité, car elle n'est pas des moindres : Alphée Dubois attachait tant d'importance à cette oeuvre qu'il l'a faite réaliser en grand format afin d'orner son tombeau. Là aussi, la devise Et ament meminisse periti accompagne Les Bergers d'Arcadie. 

 Poinçon et mention "Bronze" sur la médaille principale

Poinçon et mention "Bronze" sur l'exemplaire de la Monnaie de Paris

Cette médaille, déclinée sous différentes formes et formats, marque le couronnement artistique de toute l'oeuvre d'Alphée Dubois de par son importance et son omniprésence au fil du temps. Parfaite réalisation, l'oeuvre renferme en elle un profond mystère que seule la pensée de l'artiste serait sans doute à même d'éclairer. À moins que, peut-être, héritiers du courant de pensée arcadien né au tout début du XVIe siècle, certains savent et se souviennent...

(1) Toutefois la notice du Musée d'Orsay indique que le nombre 54 est répété cinq fois, à l'envers, au revers de la médaille. Le recto n'est donc pas vierge en ce qui concerne leur exemplaire, contrairement aux deux médailles analogues de nos collections. 

 Les deux médailles de nos collections côte à côte






4 commentaires:

  1. Si je peux me permettre de rajouter mon grain de sel... nous proposons un décodage tout à fait compatible et complémentaire du tableau avec la phrase énigmatique "Bergère pas de tentation... à midi pommes bleues" dans notre livre "L'Arc de Roseline" publié aux éditions "La Providence" et disponible dans toutes les bonnes librairies !
    J'ai écrit ce livre avec Kris Darquis et si nous n'avons pas fait fortune avec, au moins avons nous fait passer quelques informations qui seront sans doute un jour reprises, pour le meilleur, nous l'espérons !
    Pour ce qui est de la phrase énigmatique, vous pourrez en trouvez le décodage sur mon site internet letarot.info à la page https://sites.google.com/site/larcderoseline/home/larcderoseline/amidipommesbleues
    Merci de m'avoir lu !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de votre message ! J'ai eu plusieurs fois "L'arc de Roseline" sur mon stand de marché et sur ma boutique en ligne.

      Supprimer
  2. Merci de cette réponse. Qui plus est, le nom même de votre librairie ne peut que m'évoquer... ce fameux arc de méridien dédié à sainte Roseline....

    RépondreSupprimer